samedi 4 mars 2017

Les amants clandestins


Les amants clandestins

Ses yeux avaient conquis les siens  à la minute 
Qu'il daigna la regarder vraiment
Au -delà la créature ordinaire qu'elle était.
Elle vit dans son regard le paradis interdit 
Ainsi que la tempête qu'elle faisait naitre en lui,
Tout comme il avait le pouvoir d'allumer
Un brasier incandescent au cœur de son intimité.
La seule chose à laquelle ils avaient droit c'était la passion;
Une passion dérobée le temps que la lune régnait
Dans le ciel tumultueux et ombragé par leurs doutes
Avant de se laisser détrôner par le soleil
Qui les ramèneraient à jamais  à leur réalité respective.
Elle sentit son corps s'embraser rien qu'en entendant
Le murmure de sa voix dans la nuit;
Elle vit le sien se métamorphoser sous ses caresses.
Sans contrainte et sans regrets, ils se livrèrent
Dans un désespéré corps-à-corps qui défièrent leurs attentes.
Quand l’aube, en sordide cambrioleur, leur fit quitter leur étreinte,
Leur regard fut soudainement captivé par le monde
Jusque -là caché qu'ils découvraient chez  l'un comme chez l'autre:
Ils surent qu'ils venaient de partager leur première nuit d'amour
 Alexa Madrexx


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Votre opinion est importante pour moi. Je vous invite à me faire de vos impressions sur mes textes. Il me fera plaisir d'en parler avec vous.

Gratuit pour des étoiles

          Bonjour pour les personnes qui sont intéressées par la version numérique de mon livre, elle est gratuite aujourd’hui. Votre o...